Bandeau
Loup Ravi
Slogan du site

Cette association a pour but :
- D’organiser des manifestations dans le domaine culturel, social et festif
- D’entreprendre toutes actions justifiées par l’intérêt général de la commune de Le Bar-sur-Loup, notamment sur les aspects liés à l’environnement, au patrimoine et à l’aménagement du territoire communal.

Siège social : 3 Avenue du Général de Gaulle
06620 Le Bar-sur-Loup.
Date de la déclaration rectificative : 14 Septembre 2016

la démocratie en direct : réunion du quartier sud-est

Vendredi 27 février 2009 à 20 heures 30 , les habitants du quartier sud-est du Bar sur Loup étaient invités par la municipalité à s’exprimer en direct face au maire , Mr Ribero et à quelques élus du village.

Mr le Maire a tout d’abord évoqué le SPANC (Service Public d’Assainissement Non Collectif) , en expliquant au public que la loi a donné aux Maires la responsabilité des réseaux non collectifs en ce qui concerne l’évacuation des eaux usées. Le personnel habilité à contrôler ces réseaux sera , pour la (...)

Article mis en ligne le 7 mars 2009
dernière modification le 19 avril 2016
logo imprimer

Vendredi 27 février 2009 à 20 heures 30 , les habitants du quartier sud-est du Bar sur Loup étaient invités par la municipalité à s’exprimer en direct face au maire , Mr Ribero et à quelques �lus du village.

- Mr le Maire a tout d’abord évoquéle SPANC (Service Public d’Assainissement Non Collectif) , en expliquant au public que la loi a donnéaux Maires la responsabilité des réseaux non collectifs en ce qui concerne l’évacuation des eaux usées.
Le personnel habilité� controler ces réseaux sera , pour la commune du Bar sur Loup , la Lyonnaise des Eaux qui passera chez les particuliers pour expliquer les régles � respecter contre la pollution en ce domaine.Bien �videmment , chaque habitation a ses particularit�s et ce contré le permettra de voir quels problémes se présentent (probl�mes techniques dés � la nature du terrain , ou à sa taille ) .D’autre part , la municipalit� pr�voit pour certains quartiers la mise en place du tout- �- l’égout.
Le projet de collecteur des eaux usées sera abandonn�.

- Le deuxiéme point souléve le probléme du stationnement lors de la féte de l’oranger .Le chemin du Bosquet pourrait étre lors de cette féte en sens unique en descente , le retour ( en montée) se faisant par le CD à partir de pont du Loup.
Une autre solution est ausi envisageable avec une navette � partir du parking Mane.
Le but de ces am�nagement est �videmment d’obtenir un stationnement moins dangereux.

- Le troisiéme point de la réunion porte sur le transfert du POS (Plan d’Occupation des Sols qui était mis en place par l’état) en PLU (Plan Local d’Urbanisme qui est réalisé par la commune et peut donc être plus personnalisé) , le SCOT (Schéma de Cohérence Territoriale) étroitement lié à la CASA (Communauté d’Agglomération de Sophia Antipolis)permettant de déclasser la zone NA au-dessus du Chemin du Bosquet qui serait classé comme "Valeur Particuliére".
Dans le cadre des modifications à venir , les habitants du village sont invités à se manifester par courrier à la mairie , le plus rapidement possible pour faire part de leurs projets précis.
Les surfaces baties (par les propriétaires) doivent être en cohésion avec le paysage ( qui concerne toute la population ).
Des espaces doivent être gardés pour le futur.

- L’approvisionnement en eau du village a fait l’objet du quatriéme point.En effet , le Foulon qui alimente 10 communes est en trés mauvais état .Réparer le Foulon ne parait pas judicieux , donc le passage par la départementale serait la meilleure solution , même si des travaux sur cette route rendraient ponctuellement la circulation difficile.
ces travaux auront une incidence sur le cout de l’eau.
De plus , toutes les communes rencontrent actuellement des problèmes de finances générales .

- D’autres points sont évoqués :
* le chemin de Bessurane ainsi que le chemin du Bosquet sont les deux points noirs en matière de sécurité incendie , l’ancien chemin de fer doit , lui aussi , être mis en sécurité
*La collecte des déchets est déléguée par la CASA (compétente en la matiére) à la société VEOLIA : il semble possible de s’orienter vers un ramassage au porte � porte pour certaines habitations auxquelles 2 bacs de tri seraient attribu�es aux particuliers concern�s .Ainsi , un ramassage en alternance pourrait s’effectuer .

La seconde partie de la r�union porte sur les questions des habitants auxquels Mr le Maire annonce l’enregistrement des questions et des r�ponses.
Sont �voqu�s les th�mes suivants :
- le PPRIF (Plan de Pr�vention des Risques Incendies de For�t) impose un poteau d’incendie dans un p�rim�tre de moins de 150 ou 200 m�tres des habitations
- en ce qui concerne la consommation d’eau , la mise en r�gie de plusieurs communes serait la solution la plus �conomique car les 2 autres solutions (s’alimenter au canal du Loup ,SICASIL,est en mauvais �tat , et l’alimentation au Puits Saint Jean imposerait de tr�s lourds travaux).
- la question concernant le paiement des ordures au pro rata du poids propos�e par Mr Rossignol ne semble pas encore envisageable selon Mr le Maire .
- une habitante soul�ve le probl�me de l’�largissement du chemin Sainte Anne et Mr Barale r�pond que cela sera fait en 3 tranches et que des "garages" (renfoncements) sont plut�t envisag�s , car �largir engendrerait une vitesse sup�rieure des automobilistes ou des 2 roues.
- concernant le carrefour Avenue de Yorktown et du CD , un giratoire provisoire sera am�nag� avec une r�flexion commune / s�curit� routi�re , le pi�ton �tant la priorit� .
le CD passerait � une vitesse autoris�e de 30 km/h , du giratoire jusqu’au niveau du terrain de sport.Des coussins berlinois (ralentisseurs) pourraient �tre envisag�s sur cette partie du CD
- Le chemin de Saint Jean pose aussi , selon une habitante , de gros probl�mes de s�curit� et il est tr�s fr�quent� , les 2 roues d�vallent cette voie � toute allure alors que des enfants sont susceptibles de traverser la route.L� , il est r�pondu que des ralentisseurs s’av�rent impossible � installer car la voie est trop pentue.Il n’est pas pr�vu d’�largir cette voie car cela serait contraire au but recherch� , cr�ant un axe encore plus facile � traverser � vive allure.Mr le Maire propose donc dans un premier temps des panneaux qui feraient r�fl�chir les usagers de cette voie.
- Mr le Maire est aussi interpell� sur les attributions du policier municipal , qui fait remonter les informations concernant la d�linquance routi�re : Mr le Maire attend des conseils en mati�re de s�curit� routi�re.
Le groupement de communes permettrait de s’orienter vers une police locale.
Mr le Maire rappelle en effet qu’une commune comptant 2 800 habitants se dote en r�gle g�n�rale d’un seul policier municipal.Les participants demandent s’il est judicieux d’attribuer la fonction d’entr�e et de sortie des �coles : Mr le Maire ne s’oppose pas � la pr�sence de "papys" ou "mamies traffic" pour cette t�che qui lib�rerait du temps pour d’autres attributions.
- le troc aux plantes est aussi �voqu� , il pourrait �tre agrandi dans le but d’�changes de savoir-faire et il pourrait cr�er plus de liens humains.
- les lumi�res communales allum�es toutes la nuit soul�vent le probl�me d’�conomies � faire (p�cuni�res et �cologiques).Pour aller dans ce sens , une �tude est lanc�e avec EDF et le Bar sur Loup pourrait �tre ville pilote.
- l’agriculture bio , les labellisations sont des projets auxquels la chambre d’agriculture est sollicit�e.Le projet de cantine bio est � l’�tude.


Forum
Répondre à cet article

Mots-clés associés

Évènements à venir

Pas d'évènements à venir


pucePlan du site puceContact puceMentions légales puceEspace rédacteurs puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2009-2017 © Loup Ravi - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.29