Bandeau
Loup Ravi
Slogan du site

Cette association a pour but :
- D’organiser des manifestations dans le domaine culturel, social et festif
- D’entreprendre toutes actions justifiées par l’intérêt général de la commune de Le Bar-sur-Loup, notamment sur les aspects liés à l’environnement, au patrimoine et à l’aménagement du territoire communal.

Siège social : 3 Avenue du Général de Gaulle
06620 Le Bar-sur-Loup.
Date de la déclaration rectificative : 14 Septembre 2016

Les stupéfiants, cibles des gendarmes en 2010

Le lieutenant Pestourie, gendarme à la communauté de brigade de Roquefort-les-pins, présente ses chiffres de la délinquances aux élus de son secteur.Réunion ayant eu lieu dans la sale du conseil de Bar sur Loup

Article mis en ligne le 7 mars 2010
logo imprimer

Sécurité La gendarmerie du pays grassois a présenté ses chiffres de la délinquance pour 2009. Et axé 2010 sur la lutte contre les stupéfiants Neuf élus du canton de Roquefort-les-Pins et les responsables locaux de la gendarmerie. La salle du conseil municipal de Bar-sur-Loup était au garde-à-vous dernièrement. Une réunion au cours de laquelle le capitaine Jeaunaux, de la compagnie de Grasse, et le lieutenant Pestourie, de la communauté de brigade de Roquefort-les-Pins, ont dévoilé leur bilan et leurs objectifs.

- Une période 2005-2009 positive

Les deux officiers ont souligné les quatre années detravail et de statistiques. « Nous avons enregistré une chute de 43 % de la délinquance de proximité (363 faits) et de 15 % de la délinquance générale (900 faits). C’est globalement très encourageant », estime le lieutenant Pestourie. « Je suis satisfait dans l’ensemble. On voit que la diminution du nombre d’actes se retrouve dans tout la zone de la compagnie de Grasse, de Vence à Peymeinade. Nous sommes en effet à moins 10 % pour 2009 », ajoute le capitaine Jeaunaux avant de reconnaître : « Mais le secteur de Roquefort - Bar-sur-Loup est l’un de ceux où la pression en terme de délinquance est la plus forte. » L’augmentation du taux d’élucidation est l’autre point positif du pays grassois. Il est par exemple passé de 15,49 % en 2005 pour la zone de Roquefort à 29,40 % en 2009.

- Les points noirs de la délinquance

La réunion a fait ressortir un changement du type de faits enregistrés depuis 2005. Entre le développement d’Internet et la généralisation des stupéfiants, les tâches de la gendarmerie se multiplient. « Le nombre d’escroqueries sur Internet est de plus en plus important. On compte aussi beaucoup d’infractions par chèques. Il y en a eu trente, par exemple, à Opio en 2009 », précise le chef de la communauté de brigade de Roquefort-les-Pins.

Deux autres axes de travail sont définis : la sécurité routière et la filière des stupéfiants. « Nous avons recensé 778 infractions sur les routes cette année. Nous en avions 312 il y a quatre ans. Une augmentation qui peut s’expliquer par le nombre de véhicules sur les routes et la hause des contrôles. Mais il manque les infractions qui concernent la drogue que nous allons prendre en compte à partir de 2010 », continue le lieutenant Pestourie.

**suite de l’article ici

Etaient présents les maires du Rouret, de Gourdon, d’Opio, de Courmes, de Cipières et de Châteauneuf de Grasse ainsi que les adjoints à la sécurité de Roquefort-les-Pins, Tourrettes-sur-Loup et Bar-sur-loup.


Forum
Répondre à cet article

Évènements à venir

Pas d'évènements à venir


pucePlan du site puceContact puceMentions légales puceEspace rédacteurs puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2009-2017 © Loup Ravi - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.29