Bandeau
Loup Ravi
Slogan du site

Cette association a pour but :
- D’organiser des manifestations dans le domaine culturel, social et festif
- D’entreprendre toutes actions justifiées par l’intérêt général de la commune de Le Bar-sur-Loup, notamment sur les aspects liés à l’environnement, au patrimoine et à l’aménagement du territoire communal.

Siège social : 3 Avenue du Général de Gaulle
06620 Le Bar-sur-Loup.
Date de la déclaration rectificative : 14 Septembre 2016

Canal du Foulon : les communes desservies refusent le choix de J.P. Leleux.
Grasse a tous
Article mis en ligne le 5 février 2012
logo imprimer

Pour l’indispensable réfection du canal du Foulon qui alimente non seulement à 70% Grasse, mais aussi

Châteauneuf, le Rouret, Roquefort, Opio, Valbonne, Le Bar, Gourdon et dans une moindre mesure Mouans-Sartoux, J.P. Leleux s’est également mis à dos les communes voisines par sa façon de gérer et de décider seul et dans l’opacité.

Fin juin 2011, le maire de Grasse a ainsi présenté au conseil municipal des projets de conventions avec chaque commune expliquant qu’il s’agissait "de repartir sur un dossier juridiquement correct et légal de modernisation du système Foulon".
Paul Euzière lui a fait remarquer que le conseil municipal de Grasse n’a, en six ans de réunions, jamais été informé de l’état de ce dossier qui, selon le maire de Grasse, a fait l’objet de "treize séances de travail" entre les maires des communes concernées.
A la question de savoir combien de communes avaient déja signé ces conventions posée par le président du groupe "Grasse à Tous", J.P.Leleux a répondu : "Aucune. Mais ils [les maires] attendent une saisine officielle. Ces conventions devraient être approuvées".
Sur la base des "informations" données apr J.P. Leleux le groupe des élus Grasse à Tous a donc voté avec de fortes réserves, mais "comme un pis aller" le principe de ces conventions tandis que le goupe "Grasse, c’est vous" s’abstenait.

Mais ce qui est affirmé par M. Leleux est une chose ; la réalité souvent une autre très éloignée.

Une seule commune a, en effet, délibéré sur la convention proposée par le maire de Grasse : Roquefort-les-Pins pour dire qu’elle refuse la convention, notamment parce qu’elle s’interroge sur "les incertitudes juridiques" de cette convention. C’est à dire, tout simplement sur sa légalité.

La délibération votée le 17 novembre dernier à l’unanimité par le conseil municipal de Roquefort prouve, s’il en est encore besoin, que la gestion de M. Leleux est catastrophique et qu’elle place Grasse dans une situation insupportable avec les communes voisines qui sont traitées par le maire de Grasse avec la même désinvolture que les élus de l’opposition grassoise.


flèche Sur le web : Grasse a tous

Forum
Répondre à cet article


pucePlan du site puceContact puceMentions légales puceEspace rédacteurs puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2009-2017 © Loup Ravi - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.29