SITE WEB EN MIGRATION

Bandeau
Loup Ravi
Slogan du site

Cette association a pour but :
- D’organiser des manifestations dans le domaine culturel, social et festif
- D’entreprendre toutes actions justifiées par l’intérêt général de la commune de Le Bar-sur-Loup, notamment sur les aspects liés à l’environnement, au patrimoine et à l’aménagement du territoire communal.

Siège social : 3 Avenue du Général de Gaulle
06620 Le Bar-sur-Loup.
Date de la déclaration rectificative : 14 Septembre 2016

Poster un nouveau message
En réponse à :
SOS - Comment sauver "La Barbacanne"

le dimanche 14 mars 2010

Poète, Max Pons édifie à partir de 1963 un “château des mots” en fondant “la Barbacane”, revue qui allie la qualité typographique et l’exigence littéraire la plus haute.
"L’impérieuse soif te conduit”, écrivait le grand poète catalan Salvador Espriu. Max Pons, en traduisant le recueil Formes et Paroles à la fin des années 1970, a dû penser que cette affirmation valait au-delà de celui qui l’avait émise. Comme pour toute vraie parole de poète, elle est à la libre disposition de celui qui l’entend. Mais pour (...)

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Derniers commentaires

0 | 5 | 10

Mr RIBERO maire du bar sur loup condamné.....
quand on veut comprendre un deroulement de procedure , faut chercher à s informer sur les textes (...)

La Chapelle des Soeurs Trinitaires …..Un Point D’etape.
PROJET D’AMENAGEMENT de L’ANCIEN HOSPICE ET LA CHAPELLE. Pour en faire la maison des associations (...)

Mr RIBERO maire du bar sur loup condamné.....
Comment expliquer la réélection du maire si il a ete condanne ?!!cerait ce un mensonge (...)

y a des jours , comme ça ...
Bonjour Pomponette..Faisons la différence avec un dépot de pain et un boulanger. Boulanger qui (...)

Chapelle des Soeurs , Les Photos ....
Bonjour Carole, Bonjour Soubirou.....Je n’ai pas pour ma part connaissance de faits ou de (...)